Ca commence à bien faire !!

Publié le par Charlottina

J'ai eu mes deux établissements, je n'ai pas besoin d'aller bosser demain non plus.

L'établissement n°1 (le plus grand, le plus en "ville") est carrément fermé jusqu'à lundi, car les transports scolaires ne peuvent pas accéder aux lointaines contrées où habitent mes élèves.

L'établissement n°2 (le tout petit) est resté ouvert car il y a des élèves internes, et d'autres qui habitent la ville (village?) où il se situe. Mais le principal adjoint m'a dit que ce matin il y avait 4 élèves de 3è (j'ai les deux classes de 3è), et donc que ce n'était pas la peine de me déplacer pour si peu. Par contre, "il faudra voir pour rattrapper ces heures..." Avec ces deux jours sans cours, ils auront loupé 2 heures de cours. Mais si j'avais été là, on n'aurait pas fait cours non plus (avec 4 élèves, c'est de la garderie, pas du cours). Je me demande si c'est bien légal tout ça ... En tout cas, le problème va vite être résolu. Les 3è et moi, on n'a jamais une heure de libre en commun. Ben oui, je suis déjà sur deux établissements, ils veulent pas que je me dédouble, si?!

Bref, mardi, c'était sympa d'être bloquée chez soi. Là, ça devient chiant. 3 heures auront sauté pour les 6è et les 4è (l'équivalent d'une séquence quasiment) et 2 heures pour les 3è. 

Mais le pire, c'est que je me sens mal, comme coupable de pas être là-bas. Certes, ce n'est pas de ma faute s'il y a de la neige et du verglas sur les routes, mais là il y a du soleil (mais rien ne fond, il fait encore -2° à 16h30). D'ailleurs, un de mes deux établissements est fermé. Et puis je vais pas faire 200 bornes pour aller garder 4 gamins. Mais quand même, j'ai l'impression d'abuser. Bon, d'un autre côté, je suis pas la seule à être bloquée chez moi. C'est pour tout le monde pareil. Oui, mais moi, j'ai un grand sens de la conscience professionnelle. D'ailleurs, depuis hier, je n'arrête pas côté boulot. Je prépare des cours, et encore, et encore ... Qu'on ne me dise pas que je suis restée chez moi à glander! D'ailleurs, une amie m'a proposé d'aller la rejoindre en ville cet après-midi. Mais non. Si je ne peux pas aller au boulot, je ne peux pas aller en ville non plus. Même si le boulot est à 100 bornes et la ville en question à 3 ...

 

Vite, que tout rentre dans l'ordre, que je redevienne stressée à cause de la route et pas à cause du fait que je ne la fais plus !!!

 

 

 

 

Commenter cet article

grain de poussiÚre 26/01/2007 12:24

Tu es trés sérieuse, cela se voit,mais laisse donc la nature faire, tes élèves ont la vie devant eux,et l'Anglais, même si ils ne le veulent pas, les attrapera.Amicalement.

Charlottina 30/01/2007 09:50

Merci de ta visite. Même si je suis allergique à la poussière, je vais aller faire un tour sur ton site ...